Pamphlet contre un vampire- Sophie Jomain

Pamphlet-contre-un-vampire

Thèmes:

Amour, Humour, Fantastique, Bit-lit, Pamphlet, Casting

Résumé:

S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Avis:

J’ai fini ce livre depuis 3 jours mais je ne trouve la force et le temps de vous en parler que maintenant, alors ne perdons pas plus de temps.
Tout d’abord j’ai été vite happée par la narration à la première personne du livre. La narratrice est donc l’héroïne du roman et elle nous dit tout de suite avec beaucoup d’humour qu’elle ne croit pas aux vampires, elle en écrit même un pamphlet sur le site du lycée, résultat elle devient méga célèbre (ok) et reçoit des messages parfois chelou de gens qui ont parfois rencontrés des vampires (ok) et comme par hasard les mecs les plus intelligents et, sourtout, beaux de l’école viennent lui demander de retirer son pamphlet (là on commence à nous prendre pour des niaises.) Il y a notamment un charmant garçon du nom d’Hugo qui fait battre son coeur et qui la menace des pires maux de la terre (en fait on ne sait pas trop quoi mais ça va être terrrible et elle va regretter son choix) si elle n’enlève pas son pamphlet. Bien sûr l’héroïne, une super danseuse avec un physique génial mais le pied dans le plâtre (rien n’est parfait), ne se laisse pas faire parce qu’elle n’aime pas se faire marcher sur les pieds (surtout celui qui n’est pas dans le plâtre) et qu’elle ne croit pas aux vampires. Puis comme par hasard elle va commencer à avoir des doutes…
Conclusion: Je pensais que ce livre allait tourner en dérision toute cette mode vampirique mais c’est comme si l’auteure n’avait pas tout à fait pris son partie car à mi-parcours elle en fait une histoire d’amour banale. D’après moi ce livre ne vaut pas franchement le détour pour les plus de 15 ans.

PS: le blog existe: http://leblogdesatine.skyrock.com/
PSS: Écrit par l’auteur de Felicity Atcock

Note: 5,5 / 10

+ la narration, l’humour
– une histoire un peu bateau
Publicités

Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s