Red Queen T2- Victoria Aveyard

 red-queen-tome-2-glass-sword-731556

Thèmes:

Dystopie, Young Adult, Pouvoirs surnaturels, Fantastique, Aventure, Romance, Triangle amoureux, Amour

Résumé:

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.

Avis:

Le moins que l’on puisse dire c’est que le livre ne m’a pas passionné. Je n’ai pas réussi à rentrer totalement dans le monde de ce tome 2 principalement à cause des éléments que j’avais relevé en lisant le tome 1. Un peu lent au début, vers le milieu j’ai fait une pause de plusieurs semaines. On voit l’apparition de nouveaux acteurs intéressants et une évolution du personnage principal ce qui n’est pas une mauvaise chose.
J’ai quand même un petit reproche: il y a des moments où elle est sauvée in extremis on ne sait pas trop par quel miracle style ils sont en sous nombre, encerclés, elle est HS mais ils arrivent à s’en sortir indemnes. Enfin à part ce mini reproche et mon problème pour entrer dans le monde, ce livre est vraiment remplie d’actions et de nouveautés fin ça bouge toujours plus ou moins, la fin est beaucoup plus intéressante et le dernier chapitre donne envie de lire le dernier tome. Affaire à suivre donc…
Ps: Je ne sais pas pourquoi mais moi j’espère toujours que le roi ai encore des sentiments au plus profond et sauve l’héroïne >.<

Note: 6 / 10

+ actions, introduction de nouveautés, la fin qui donne envie d’en savoir plus
– lenteur du début, quelques facilités dans l’histoire
Publicités

Red Queen T1 – Victoria Aveyard

red-queen-tome-1-601663

Thèmes:

Dystopie, Young Adult, Trahison, Complots, Conflit, Rébellion, Pouvoir

Résumé:

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Avis:

The Red Queen, une couverture attirante et un titre plein de promesse. Mon sentiment face à ce livre est un peu chaotique, j’ai eu du mal à y voir une continuité au niveau des sentiments des personnages. J’étais incapable de me faire une idée sur mon ressentie face à Cal ou Marve ou même Mare.
Bien que sur certains aspects il me rappelle La Sélection (l’héroïne issue de milieu défavorisée, le milieu royal et les mouvements de révoltes violents) ce roman semble beaucoup moins se centrer sur les relations entre les personnages que le côtés dark, les différents pouvoirs, la révolte. Le moins que je puisse dire c’est qu’il y a de l’action, des révélations, de la nouveauté mais j’en ressors embrouillée ne sachant pas quoi penser du futur ou de comment on en est arrivé là. Au final ce premier tome se situe au croisement entre la Sélection (dont le prochain tome sort le 12 mai prochain en français et dans 3 jours aux USA *.*) et La Cité (En moins long , sanglant et adapté au format young-adult) de plus il manque de profondeur au niveau du réalisme des sentiments des personnages beaucoup trop changeant pour la lectrice en quête de détente que je suis.
Ps: C’est un livre évènement d’une jeune auteur qui semblait être attendu de pied ferme avec une possible adaptation à l’écran (très hypothétique personnellement je ne l’y verrais pas tel quel). Bonne lecture à tous n’hésitez pas à partager votre avis 😉
Capture d’écran 2016-04-30 à 01.04.41

Note: 6 / 10

+ la couverture, l’originalité, l’action
– les sentiments des personnages

The One – Nicky Lee

the-one-tome-1-660052

Thèmes:

Amour, top model, josei, manga, drame, stylisme

Résumé:

Cane Lele est née dans l’industrie de la mode.
Sa mère, Ye Feii, était un top modèle Taiwannais, tout comme son père, jusqu’à ce qu’ils disparaissent lors d’un accident d’avion. En grandissant, Lele se met à détester ce monde superficiel et inutile.
Elevée par sa grand-mère paternelle, Lele fête ses 17 ans.
Fei Hong, une agent de mode, ancien modèle et surtout Tante de Lele, essait de la convaincre de poser en tant que mannequin pour un shooting photo. Lele refuse cette idée jusqu’au jour où elle voit une superbe affiche d’Angus Lanson, modèle américain très populaire.
Et là c’est une révélation pour Lele !
La mode sera sa vie !

Avis:

Ce manga a actuellement 17 livres j’en suis au 12 eme. C’est une série tout à fait appréciable qui jusqu’à maintenant n’a pas montré d’incohérences majeure même si la partie en Suède du tome 11 est un peu embrouillante. De l’humour même si moins que dans Skip Beat ce manga s’inscrit pourtant dans la même lignée bien que de plus en plus dark à cause du passé des beaux jumeaux. Je conseille ce manga aux beaux graphismes pour se vider la tête.
Ps: je l’ai lu en anglais mais je pense qu’il existe en français 

Note: 8 / 10

+ magnifiques dessins, histoire sympathique
– rares incohérences (2 exactement)

Extraits:

Capture d’écran 2016-03-28 à 21.55.41

à lire de droite à gauche 😉
003-004

Traqué T2- Andrew Fukuda

traque-tome-2-liberez-le-predateur-qui-est-en-vous-453213

Thèmes:

Horreur, Survie, Dystopie, Action, Suspense, Fantastique

Résumé:

Les humains ont été décimés, traqués par une nouvelle race qui les considère comme un mets délicat. Gene est l’un des derniers rescapés. Pour survivre, il n’a qu’une solution : se faire passer pour l’un de ses prédateurs.

Gene et Sissy font partie des rares humains qui ont échappé à la mort. Suivant les indications du Scientifique, qui les ont déjà sauvés plus d’une fois, ils parviennent à rejoindre la Mission, une colonie humaine qui a elle aussi miraculeusement survécu, cachée dans les montagnes. Mais le garçon se pardonnera-t-il d’avoir abandonné Ashley June, son premier amour et sa prédatrice ?

Alors qu’il vit pour la première fois parmi ses semblables, Gene se croit assez en sécurité pour retrouver la trace du Scientifique, qui aurait des explications sur la disparition de l’humanité et l’émergence de la nouvelle race. Mais parfois, l’ennemi n’est pas celui qu’on croit, et l’adolescent va vite réaliser que l’apparente tranquillité de la colonie cache un bien sombre secret…

Avis:

J’ai longtemps repoussé cette lecture, bien que j’ai apprécié l’originalité du premier tome, pour 2 raisons: j’avais peur de ces êtres qui veulent déchiqueter de l’humain et puis je voyais mal comment ça pouvait être intéressant de retrouver ce fameux scientifique dans l’immensité de la nature. Hier j’ai surmonté ma peur de ces crépusculaires/vampires et je ne suis allée dormir qu’après avoir dévoré ce tome.  

Bien que j’aime l’originalité de l’histoire je ne supporte que très moyennement les personnages (et ça c’est pas cool vu qu’une histoire sans personnages c’est bof). Pour ceux qui n’avaient que moyennement appréciés le tome 1 par manque d’explications sur ce monde il y en a ici. Pour ceux qui aime le gore et les traques prenez votre mal en patience mais vous trouverez aussi votre bonheur. Pour ceux qui espèrent une histoire d’amour, il y a des triangles amoureux.  Enfin bref ce livre a un peu de tout (révélation, traque, action, amour et jalousie, même des moments calmes) , je n’en ressors pas méga enthousiaste mais je vais attaquer le tome 3 parce que je veux le fin mot de l’histoire et aussi parce que (pour changer) ils sont dans une situation épineuse. 

Note: 6,5/ 10

+ action, nouveautés/révélations
– personnages, je n’aime vraiment aucun des principaux

Livres conseillés: Archive

Ici sont rassemblés tout les livres que j’ai conseillé au fil du temps, ce n’est pas un changement hebdomadaire.

rebelles-tome-1-rebelles-47407

 

Petit coup de ❤: un livre de froufrou et de coups de poignard dans le dos (fictif hein :o) plutôt bien foutu

a-comme-aujourd-hui-3395843

 

Coup de ❤: Un quasi sans faute qui aborde plusieurs thématiques de la vie

Comédie française – Fabrice Luchini

comedie-francaise-750974

Thèmes:

Biographie, Littérature

Résumé:

Il nous a fait redécouvrir La Fontaine, Rimbaud et Céline. Il incarne l’esprit et le panache de la langue française.

En prose, en vers et même en verlan, il a donné sa voix à d’immenses auteurs, auxquels il sait faire respirer l’air de notre temps – en racontant la fureur du Misanthrope à l’ère du téléphone portable, ou la sensualité de « La Laitière et le pot au lait » sur l’air d’une publicité pour Dim.

Il a quitté l’école à quatorze ans pour devenir apprenti coiffeur. Il est aujourd’hui l’un de nos plus grands comédiens, célébré pour ses lectures-spectacles, couronné par la Mostra de Venise pour son rôle dans son dernier film, L’Hermine.

Dans son autobiographie, Fabrice Luchini livre le récit d’une vie placée sous le signe de la littérature, à la recherche de la note parfaite.

Avis:

Ce livre je l’attendais. J’aime Luchini c’est un personnage et l’entendre en le lisant vu un délice.
J’attendais de ce livre d’être une biographie, de me glisser en voyeuriste que je suis dans son passé. Je n’ai eu droit qu’à des aperçus et ce fut dommage. Par contre il nous ouvre ses pensées, déclame son amour pour les grands auteurs qui l’inspirèrent et part dans une analyse passionnée de leurs oeuvres entrecoupée de pages d’un journal intime.
C’est intéressant mais pas ce que j’espérais.

Note: … / 10

+ le style oral de l’écriture on a l’impression que l’auteur est là
– ce n’est pas vraiment une biographie mais plus un aperçu de son être