The One – Nicky Lee

the-one-tome-1-660052

Thèmes:

Amour, top model, josei, manga, drame, stylisme

Résumé:

Cane Lele est née dans l’industrie de la mode.
Sa mère, Ye Feii, était un top modèle Taiwannais, tout comme son père, jusqu’à ce qu’ils disparaissent lors d’un accident d’avion. En grandissant, Lele se met à détester ce monde superficiel et inutile.
Elevée par sa grand-mère paternelle, Lele fête ses 17 ans.
Fei Hong, une agent de mode, ancien modèle et surtout Tante de Lele, essait de la convaincre de poser en tant que mannequin pour un shooting photo. Lele refuse cette idée jusqu’au jour où elle voit une superbe affiche d’Angus Lanson, modèle américain très populaire.
Et là c’est une révélation pour Lele !
La mode sera sa vie !

Avis:

Ce manga a actuellement 17 livres j’en suis au 12 eme. C’est une série tout à fait appréciable qui jusqu’à maintenant n’a pas montré d’incohérences majeure même si la partie en Suède du tome 11 est un peu embrouillante. De l’humour même si moins que dans Skip Beat ce manga s’inscrit pourtant dans la même lignée bien que de plus en plus dark à cause du passé des beaux jumeaux. Je conseille ce manga aux beaux graphismes pour se vider la tête.
Ps: je l’ai lu en anglais mais je pense qu’il existe en français 

Note: 8 / 10

+ magnifiques dessins, histoire sympathique
– rares incohérences (2 exactement)

Extraits:

Capture d’écran 2016-03-28 à 21.55.41

à lire de droite à gauche 😉
003-004
Publicités

Pamphlet contre un vampire- Sophie Jomain

Pamphlet-contre-un-vampire

Thèmes:

Amour, Humour, Fantastique, Bit-lit, Pamphlet, Casting

Résumé:

S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Avis:

J’ai fini ce livre depuis 3 jours mais je ne trouve la force et le temps de vous en parler que maintenant, alors ne perdons pas plus de temps.
Tout d’abord j’ai été vite happée par la narration à la première personne du livre. La narratrice est donc l’héroïne du roman et elle nous dit tout de suite avec beaucoup d’humour qu’elle ne croit pas aux vampires, elle en écrit même un pamphlet sur le site du lycée, résultat elle devient méga célèbre (ok) et reçoit des messages parfois chelou de gens qui ont parfois rencontrés des vampires (ok) et comme par hasard les mecs les plus intelligents et, sourtout, beaux de l’école viennent lui demander de retirer son pamphlet (là on commence à nous prendre pour des niaises.) Il y a notamment un charmant garçon du nom d’Hugo qui fait battre son coeur et qui la menace des pires maux de la terre (en fait on ne sait pas trop quoi mais ça va être terrrible et elle va regretter son choix) si elle n’enlève pas son pamphlet. Bien sûr l’héroïne, une super danseuse avec un physique génial mais le pied dans le plâtre (rien n’est parfait), ne se laisse pas faire parce qu’elle n’aime pas se faire marcher sur les pieds (surtout celui qui n’est pas dans le plâtre) et qu’elle ne croit pas aux vampires. Puis comme par hasard elle va commencer à avoir des doutes…
Conclusion: Je pensais que ce livre allait tourner en dérision toute cette mode vampirique mais c’est comme si l’auteure n’avait pas tout à fait pris son partie car à mi-parcours elle en fait une histoire d’amour banale. D’après moi ce livre ne vaut pas franchement le détour pour les plus de 15 ans.

PS: le blog existe: http://leblogdesatine.skyrock.com/
PSS: Écrit par l’auteur de Felicity Atcock

Note: 5,5 / 10

+ la narration, l’humour
– une histoire un peu bateau

Le Cercle des confidentes T1- Jennifer McGowan

CVT_Le-Cercle-des-Confidentes-tome-1--Lady-Megan_2703

Thèmes:

Young Adult, Histoire, Aventure, Espionne, Amour

Résumé:

Lady Megan est le premier tome de cette série très originale qu’est le Cercle des confidentes.
Elles sont cinq.
Cinq jeunes femmes aux talents extraordinaires.
Cinq espionnes de la reine Elisabeth 1re d’Angleterre.
Elles sont ses yeux, ses oreilles.
Chacune est unique.
Voici l’histoire de la première d’entre elles, Lady Megan !
Ce 1er tome a pour personnage principal Meg Fellowes, 17 ans et voleuse désabusée. Elle rejoint un groupe d’espions féminins au service de la reine. Résoudre un meurtre, sauver la couronne et peut-être tomber amoureuse… de nombreux défis attendent notre héroïne !

Avis:

Tout d’abord je n’ai pas voulu le lire car ce livre bénéficiait de trop de pub (et moi j’aime pas qu’on me force à lire un livre) même si bon j’en ai aussi parlé dans la gazette de septembre. Puis bon comme il aborde des thèmes que j’aime bien (histoire, amour, enquête) je lui ai laissé sa chance. Pour ceux qui connaissent, ce livre ressemble à la série Lady Grace.
Et j’ai bien fait. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est un coup de coeur mais j’ai quand même été agréablement surprise par rapport à ce que j’attendais. Ce livre se dévore (il y a beaucoup d’actions), les personnages ont des personnalités très différentes (Jane le garçon manqué, Sophie douce et au don de voyance, Anne l’érudite, Béatrice la séductrice et Meg la voleuse à la mémoire extraordinaire) et est bien ancré dans le contexte historique. L’auteur est bien renseignée et nous fait découvrir le monde élisabéthain à travers ce livre, la narratrice est l’héroïne (qui est plutôt sympathique) ainsi on est complètement immergé dés le début. Personnellement j’ai bien accroché ce livre et j’attendais avec impatience que Rafe, l’espagnol séduisant et mystérieux, réapparaisse.
J’imagine que le tome 2 parlera de Béatrice et de son mariage. Je pense qu’il y a bien matière à en faire des tomes (et pas des tonnes) car chacune a ses petits secrets et différences. En bref ce premier tome m’a attiré mais est ce que le 2e me convaincra de continuer la série? Je pense que oui.
Mon grand regret est que l’on ne sera plus aussi proche de Meg après ce tome vu que le narrateur change avec les tomes. Rafe va me maaaaaanquer.

Note: 9 / 10

+ écriture et histoire entrainante, pas de difficulté de compréhension, une palette de personnages
– la 1ère couverture, on ne sera plus aussi proche de Meg dans les prochains tomes c’est dommage.

Lu dans le cadre de challenges:

photochall31-copie

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver- Eileen Cook

ne-dites-pas-a-ma-mere-que-je-suis-voyante,-elle-me-croit-libraire-a-vancouver-50975-250-400

Thèmes:

Humour, Amour, Voyante, Vancouver, Canada, Chick lit

Résumé:

On dit souvent que l’amour rend aveugle. Pas dans le cas de Sophie Kintock, qui, après une rupture, se découvre un don de double vue jusque-là insoupçonné ! Quand Doug la quitte après six ans de vie commune, Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour le récupérer. C’est pourquoi, lorsqu’elle apprend que sa nouvelle petite amie, la pulpeuse Melanie, s’intéresse au paranormal, elle a une idée aussi folle que diabolique : proposer à sa rivale une fausse consultation de voyance destinée à faire rompre les tourtereaux. Mais rien ne va se passer comme prévu, car Sophie se retrouve vite dépassée par le succès inattendu de ses nouveaux talents…

Avis:

Je l’ai découvert par hasard sur un blog, le titre à rallonge m’a attiré et il a bien fait.
Ce livre est bourré d’humour! On ne s’ennuie jamais, d’ailleurs je l’ai dévoré en 1jour et demie x) (parce que j’ai des cours quand même aussi hein). L’héroïne est une fille moyenne physiquement mais dans la tête c’est une vrai folle 😮 Elle perd totalement les pédales quand il est question de reconquérir son ex et c’est justement ça qui est drôle (est ce mauvais signe que je me suis reconnue parfois?). Bon le livre est un tout petit peu prévisible quand même. Mais cette histoire de voyance la mets dans un pétrin pas mal ce qui en fait l’originalité 🙂
Un bon livre pour passer le temps et rigoler un bon coup ^^

Note: 9 / 10

+ l’héroïne est complètement folle et on aime ça, le monde y est plutôt normal on s’y repère bien
– comme par hasard elle a une super amie tout droit sortie des films, ah et puis la fin est un peu décevante mais bon…

La princesse impériale – Jeannie Lin

princesse-imperiale-3618453-250-400

Harlequin!

Thèmes:

Chine, Histoire, Empereur, Amour, Harlequin

Résumé:

Chine, 824.
Fei Long n’a pas le choix : s’il veut sauver l’honneur de sa famille, il doit à tout prix trouver une remplaçante à sa sœur fugitive, censée épouser un seigneur khitan sur ordre de l’empereur. Hélas, à seulement deux mois de la cérémonie, il désespère de rencontrer la candidate idéale. Jusqu’à ce que son chemin croise celui de Yan Ling, une ravissante servante au tempérament de feu. Bien sûr, elle n’a pas l’élégance et le raffinement d’une princesse impériale, mais avec un peu de volonté – et beaucoup de travail –, elle jouera son rôle à la perfection, Fei Long en est convaincu. Oui, Yan Ling est la solution à tous ses problèmes. A condition qu’il ne tombe pas sous son charme avant de la livrer à l’empereur…

Avis:

Pas pour rien que c’est dans les best-sellers d’Harlequin… Bon j’avoue ne pas avoir tout lu du résumé (comme d’hab) et n’avoir vu la collection trop tard. Je me suis dite « Chic! Un livre historique! En plus c’est à propos de la Chine, or j’en sais pas grand chose à part ma leçon d’histoire de l’année dernière qui traitait surtout de Mao » et j’avoue ne pas avoir été tellement déçue; on apprend certaines histoires chinoises et il y a beaucoup de détails historiques (les coutumes, les vêtements, comment les gens de différents rangs se traitent, à quoi ressemblait la ville à l’époque) et une incertitude est présente jusqu’au dernier chapitre: comment Fei Long va s’en tirer? Oui parce que il est dans les emmerdes jusqu’au cou ce jeune homme bien bâtie (of course) et très réservé (grand, mystérieux, froid il a tout pour nous faire fondre mesdemoiselles). L’auteur en plus d’avoir créé un univers à part (c’est surtout une amourette bien loin de Dublin Street ou 50 Shades of Grey) réussi à ajouter des touches d’humour bienvenue 🙂 
En fait ce livre est un mix même si le genre romantique domine c’est donc aux amateurs de ce genre que je conseille ce roman ^^

Note: 8 / 10

+ réaliste historiquement, je sors du livre en ayant appris des choses
– le temps de l’histoire passe trop lentement par rapport aux multiples actions (ou trop rapidement selon les moments)

Sentiment 26- Gemma Malley

sentiment-26-1231702-250-400

Thèmes:

Science-Fiction, Amour, Castes, Dystopie

Résumé:

2065. La guerre a plongé le monde dans le chaos. Le Guide suprême a pris le commandement de la dernière cité et l’a organisée en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils respecteront Les Sentiments, le livre qui fait loi. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés…
Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement. Promise à Lucas, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Quand le Système bannit Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de se soumettre. Trouvera-t-elle la force de s’opposer à la Cité ?

Avis:

En train de le lire: Une dystopie pas mal du tout. On découvre au fur et à mesure la vérité à propos de ce monde et c’est légèrement divergeant ( 😉 ) par rapport à ce à quoi nous sommes habitués.

Note: 7 / 10

+

Matched T1- Ally Condie

matched,-tome-1---promise-137835-250-400

Thèmes:

Amour, Dystopie Societé futuriste, Roman futuriste, Quête de liberté

Résumé:

Cassia vient d’avoir 17 ans. Elle vit dans une société futuriste où rien n’est laissé au hasard. Les Officiels décident de tout: de votre ration de nourriture, de votre futur travail, du choix de votre mari… et même de la date de votre mort! Problème: Cassia se retrouve avec deux fiancés. « Une erreur », diront les Officiels. En tout cas, de quoi semer le doute chez la jeune fille. Sa Société, qu’elle croyait parfaite, vient de montrer sa première faille… Cassia se révolte…

Avis:

Le résumé comme toujours en dit trop… Mais bon, j’ai fini ce livre hier. Par rapport aux autres que j’ai lu récemment ce livre est pas mal du tout. Le monde dans lequel elle vit est différent du notre et plutôt bien expliqué même s’il y a certaines choses que je ne comprend pas. Pourquoi les gens des campagnes qui ont l’air plus nombreux que ceux des villes ne se révoltent pas pour avoir les même privilèges? 
Une dystopie dans le même genre que Delirium de Lauren Oliver ou Uglies de Scott Westerfeld. Une fille dans une société futuriste qui ne la remet pas en question jusqu’à un évènement qui insinue le doute dans son esprit ou une erreur de la société qui maitrise tout et l’héroïne découvre une autre facette du monde, elle se rend compte qu’il y a d’autres choix que ceux imposés. Si vous aimez ce genre vous aimerez Promise 🙂

Note: 8,5 / 10

+ originalité, de l’action
– histoire d’amour un peu simplette et prévisible