Eugénie Grandet- Honoré de Balzac

eugenie-grandet-83492-250-400 Classique!

 

Thèmes:

19 ème siècle, Avarice, Richesse, littérature française

Résumé:

Eugénie Grandet, fille d’un ancien tonnelier qui a fait fortune, mène à Saumur une existence recluse, soumise aux volontés d’un père avare et autoritaire. L’arrivée inopinée de son cousin Charles, jeune Parisien raffiné, lui fait entrevoir un bonheur possible. Mais les romans de Balzac sont rarement ceux de l’accomplissement… Avec cette plongée en eaux troubles, où l’on sonde les âmes et les coeurs, l’écrivain signe une « tragédie bourgeoise sans poison, ni poignard, ni sang répandu ».

Avis:

Ce roman m’a beaucoup marqué quand je l’ai lu, ce devait être autour de mes 14 ans. C’est un roman dur pour quelqu’un de cet âge mais je me suis vite trouvée emporter par l’histoire de cette jeune fille, de son père avare, de leur vie paisible et de l’amour qu’elle éprouvait pour le jeune homme. J’avoue avoir sauté certaines descriptions trop longues qui s’étendaient sur plusieurs pages…
J’ai été dévastée par la fin. C’est un souvenir marquant que de refermer le livre les yeux plein de larmes en se disant « Pauvre Eugénie, elle a crut en lui et voilà le résultat »

Note: 8 / 10

+ Une histoire familiale qui est bien mise en contexte (Balzac a écrit la comédie humaine qui comporte entre 4000 et 6000 personnages différents créés et décris venant de toutes les classes sociales)
– Longues descriptions (car Balzac était payé à la page et avait désespéremment besoin d’argent)
Publicités

Gatsby le magnifique- Francis Scott Fitzgerald

gatsby-le-magnifique-3937122-250-400

Thèmes:

Amour, Argent, Apparences, Amérique du Nord

Résumé:

Nous sommes au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle envahit les âmes, c’est l’époque de la Prohibition et des fortunes rapides. En 1922, Jay Gabtz, désormais Gatsby, se retrouve fabuleusement riche. Personnage mystérieux installé à Long Island dans une somptueuse propriété, mille légendes courent sur son compte. Elles n’empêchent pas les gens chics, et moins chics, de venir en troupes boire ses cocktails et danser sur ses pelouses.
Gatsby le Magnifique joue la carte de l’éblouissement et des folles dépenses comme un appât pour ramener à lui Daisy, mariée à Tom Buchanan, un millionnaire qui à la différence de Gatsby, n’a pas gagné sa fortune mais en a hérité.
Le jour où l’espoir de reconquérir sa bien-aimé s’évanouit, la fête prend fin et Gatsby meurt, abandonné de tous sauf de son voisin, Nick Carraway, le cousin de Daisy qui nous révèle cette histoire.
Gatsby le Magnifique est un des romans emblématiques du XXème siècle.

Avis:

PAL: Une envie de le lire suite à la sortie du film

Note: … / 10

+

Lorenzaccio- Alfred de Musset

lorenzaccio-326-250-400 Classique!

Thèmes:

Théâtre, Florence, Littérature classique, Médicis

Résumé:

Florence, 1537. Alexandre règne par la terreur, et la vertu a fui. Jusqu’à son cousin Lorenzo qui a changé de visage ! Lui qui était un modèle de pureté, il s’est fait entremetteur. Par mépris, on le surnomme Lorenzaccio. Lorenzaccio ne serait-il qu’un masque ? C’est que Renzo a un projet fou : à lui seul, il veut tuer le tyran. Pour l’approcher, le héros joue le débauché. Mais le rôle n’est pas sans risques. Très vite, le costume lui colle à la peau. Florence et Lorenzaccio, c’est tout comme. Trop divisés pour jamais s’entendre, ils sont tous deux condamnés à mourir. Avec ce drame de la désillusion, Musset signe l’un des plus beaux portraits de héros romantique.

Avis:

Pendant la moitié de mon année de terminale j’ai travaillé sur ce livre. Ma classe en a même fait une interprétation théâtrale bien sûr c’est Zazie dans le métro qui est tombé au BAC.
C’est une oeuvre qui fut ignoré de son temps au profit des proverbes plus guillerets de Musset. Pourtant cette pièce referme une intrigue et des sous entendus intéressants et d’actualité par exemple l’homosexualité de Lorenzaccio y est exprimé (vous voyez la pièce différemment maintenant n’est ce pas? :p )

Note: 8 / 10

+ Plusieurs trames d’histoire mais on ne s’y perd pas, une pièce réfléchie et documentée
– trop de sous entendu? Si vous voulez vraiment comprendre l’oeuvre de Musset vous devrez la relire plusieurs fois.

Madame Bovary- Gustave Flaubert

madame-bovary-1168832-250-400

Classique!

 

Thèmes:

Désillusion, Satire sociale, Adultère

Résumé:

C’est l’histoire d’une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C’est l’histoire d’une province étroite, dévote et bourgeoise. C’est, aussi, l’histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n’avait de quoi choquer la société du Second Empire. Mais, inexorable comme une tragédie, flamboyant comme un drame, mordant comme une comédie, le livre s’était donné une arme redoutable : le style. Pour ce vrai crime, Flaubert se retrouva en correctionnelle.
Aucun roman n’est innocent : celui-là moins qu’un autre. Lire Madame Bovary, au XXIe siècle, c’est affronter le scandale que représente une œuvre aussi sincère qu’impérieuse. 
Avis:

Ce roman est toujours d’actualité car les madame Bovary existent encore de nos jours, éternelles insatisfaites de leur situation rêvant de mieux ne pouvant pas savourer ce qu’elles ont. Il m’a fallu m’y lancer à deux fois avant de réussir à tout lire d’un coup mais c’est un excellent livre qui m’a marqué notamment par sa fin. Le début est un peu long. C’est un classique qui a été moulte fois adapté et en tout genre (théâtre, bd moderne, en insistant sur les amours ou pas…) Flaubert avait dit que madame Bovary c’est un peu lui et bien il ne devait pas être facile à vivre 😉

Note: 7,5 / 10

+ amours, critique sociale, on se projette dans le personnage
– début long

Dracula- Bram Stoker

dracula-3157532-250-400

Classique!

Thèmes

Classique, Transylvanie, Fantastique 

Résumé:

Répondant à l’invitation de comte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre, à son arrivée dans les Carpates, un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, Jonathan éprouve une angoisse grandissante: Dracula ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lois de l’apesanteur…

Avis:

Avancée 39 pages: Je suis au moment où le narrateur arrive au château une certaine aura de mystère est déjà présente et les gens essaye de le dissuader d’aller chez le comte. Pour quelqu’un de l’époque ce livre devait être un page turner mais à notre époque où les vampires sont présentés comme des êtres magnifiques, communs et les héros de plusieurs saga à succès ce n’est plus autant le cas. Bien qu’on y trouve une atmosphère étrange qui nous emporte dans le fin fond de la Transylvanie ce qui est loin d’être le cas dans les romans vampiriques de nos jours.