Le Joyau – Amy Ewing

Thèmes:

Dystopie, Mère porteuse, Magie, Amour interdit

Résumé:

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.

Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance…
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet-le lot 197, son nom officiel- va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l’étincelante façade du Joyau. S’exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C’est pourtant dans ce sinistre quotidien qu’elle tombe amoureuse d’un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d’affronter les plus grands des dangers…

Avis:

Coucou tout le monde! 😀

Ca fait un moment et j’ai bien cru que ma passion de dévoreuse de livre s’était tarie alors j’ai été bien réconfortée de voir que j’ai dévorée en quelques heures le livre Le Joyau d’ Amy Ewing
Alors comme je cherchais une dystrophie je suis tombée sur elle après quelques déceptions (j’ai commencé Pure mais je n’ai pas trop accroché ^^’)

D’emblée de jeu je tiens à dire que c’est un livre très sympathique qui a ses faiblesses mais que j’ai plutôt apprécié en général ce n’est malheureusement pas un coup de coeur.

Le livre s’inscrit dans une lignée d’autres dystrophies récentes
-Ce qui m’a frappé dans ce livre c’est que j’y ai retrouvé un mix de plusieurs autres: La Sélection (les districts,les beaux habits, voir ses « amies » ), Hunger Games (les districts qui ont des rôles spécifiques, le train qui les traverse, le styliste) mais surtout j’y ai retrouvé beaucoup du Dernier Jardin de Lauren Destefano (captive dans un château dont elle ne peut s’échapper, la/les femmes de chambres, les sorties dehors au compte goutte, achetée à des fins plutôt similaires, et ce qui arrive à Raven peut être rapproché de ce qui arrive à l’héroïne dans le tome 2)
-Le livre en lui même a comme originalité les Augures et de traiter du thème des mères porteuses, j’ai bien aimé le rapport entre les deux. Malgré tout j’ai eu l’impression que dans ce livre les mères porteuses étaient traitées comme des objets et ça m’a un peu refroidie. D’ailleurs dans ce livre les femmes dominent, on parle peu de personnages masculins et aucun n’est fort en tout cas pas dans ce tome.

Petits défauts:
Bien que la narratrice/héroïne soit sympathique et que j’ai bien aimé le monde dans lequel elle évolue il y a 2 défauts qui sont d’après moi des maladresses dans le style de l’auteur ou le manque d’envie d’en parler:
—> à un moment l’héroïne voit machin embrasser machine elle s’enfuit dans le jardin, personne l’a vu, et en 2 temps 3 mouvements machin est à ses côtés la consolant… Je reproche le manque de réalisme sur ce point et il manque un enchainement si j’avais un livre et non un epub j’aurais vérifié le numéro de page de peur d’en avoir raté une.
—> l’histoire d’amour… Je n’y crois pas. Elle met du temps à arriver, quand je vois avec qui je me dis « pourquoi pas, aller j’y crois » mais le problème c’est l’évolution de leur histoire je n’y crois pas. J’ai l’impression que cette histoire est là juste pour avoir une histoire d’amour.

Malgré tout le livre est sympathique et c’était ce que je recherchais: une dystopie me replongeant dans une jolie l’atmosphère digne de la Sélection, bien qu’il y ai quelques maladresses et reprises j’ai passé un bon moment et pense lire le 2 quand il sortira 🙂

Note: 7 / 10

+ traite d’un thème peu commun: les mères porteuses
– maladresses de l’auteure
Publicités

Legend- Marie Lu

legend,-tome-1-2730422-250-400

Thèmes:

Romance, Action, Dystopie, Univers post-apocalyptique, Young Adult

Résumé:

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée.
Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter.
Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné.
Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Avis:

Une dystopie de plus. Toujours le même schéma avec pour seule différence un criminel de génie qui veut protéger sa famille pauvre et qui rencontrera une fille qui est son opposée.
Mais certaines questions restent en suspend à la fin du premier tome de cette trilogie qui semble avoir été adapté au cinéma. Tout d’abord pourquoi Day n’est pas dans la base de donné? Pourquoi Ethan est le seul de la famille a avoir été contaminé? Et bien sûr toutes les questions habituelles à propos des Colonies et des Patriotes (les ennemis). J’imagine que dans le tome 2 le fils de Primo jouera un rôle plus important peut être trouvera t’on un triangle amoureux?
En tout cas je ne ressens pas l’envie de lire la suite de cette trilogie, les problèmes finaux ne sont pas assez importants pour m’intriguer.
Il est question d’un examen qui m’a rappelé celui dans Divergent mais l’atmosphère pesante m’a fait penser au tome 2 de Ephémère.

Note: 2,5/5

+ ce monde n’est pas très différent du nôtre, expérimentation de virus.
– histoire sans surprises, fade.
Lu dans le cadre d'un Challenge (3/35)

Lu dans le cadre d’un Challenge (3/35)

La 5ème vague- Rick Yancey

la-5e-vague-4022842-250-400

Thèmes:

Science-Fiction, Aventure, Invasion extraterrestre, Dystopie, Lutte pour survivre, Monde post-apocalyptique

Résumé:

1re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE

À l’aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

ILS CONNAISSENT NOTRE MANIÈRE DE PENSER.
ILS SAVENT COMMENT NOUS EXTERMINER.
ILS NOUS ONT ENLEVÉ TOUTE RAISON DE VIVRE.
ILS VIENNENT NOUS ARRACHER
CE POUR QUOI NOUS SOMMES PRÊTS À MOURIR.

Avis:

Alors là c’est un vrai coup de coeur! On ne peut pas résumer le livre en disant que c’est juste une invasion extraterrestre, c’est plus profond que ça. On est pris dans ce livre car il est réaliste, on peut parfaitement s’imaginer de tels choses et surtout l’auteur nous tient dans l’incertitude de la suite des actions. L’auteur utilise plusieurs personnages pour narrer l’histoire mais il est essentiellement question que de 2 personnes et le livre est surtout narré du point de vue de Cassie donc je ne reproche pas, comme dans certaines critiques, la multitude de point de vue. Surtout qu’ils sont essentiels pour que le lecteur comprenne la complexité de la situation (bon certes c’est un peu chiant quand on veut connaitre la suite des aventures de Truc et qu’on nous parle de Bidule mais bon).
Le seul mauvais point du livre de mon point de vue est sa crudité, il y a des scène sanglantes ou morbides (surtout si on a une bonne imagination) mais vu le contexte c’est normale c’est la 2eme guerre mondiale en pire.
La première partie du livre est excellente, originale et réaliste, c’est une bouffée d’air (même si je ne vous conseille pas trop de respirer l’air brûlé et ses relents) dans le monde des dystopies et nous change du schéma habituel. Ce mix de plusieurs genres est réussi et l’auteur ajoute même quelques pointes d’humour qui ne paraissent pas déplacées (ce qui est un tour de force vu l’histoire)
Bref je le conseille mais pas avant un certain âge car il peut choquer (si on a une bonne imagination bien sûr)
Ps: c’est une trilogie: dommage.

Citation du début du livre:
« Si les extraterrestres nous rendent visite un jour, je pense que le résultat sera semblable à ce qui s’est produit quand Christophe Colomb a débarqué en Amérique, un résultat pas vraiment positif pour les Indiens… »
Stephen Hawking

Note: 9 / 10

+ Réaliste, On découvre les évènements en même temps que les protagonistes, Action
– C’est une série, Sanglant et vision choquantes

Sentiment 26- Gemma Malley

sentiment-26-1231702-250-400

Thèmes:

Science-Fiction, Amour, Castes, Dystopie

Résumé:

2065. La guerre a plongé le monde dans le chaos. Le Guide suprême a pris le commandement de la dernière cité et l’a organisée en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils respecteront Les Sentiments, le livre qui fait loi. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés…
Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement. Promise à Lucas, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Quand le Système bannit Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de se soumettre. Trouvera-t-elle la force de s’opposer à la Cité ?

Avis:

En train de le lire: Une dystopie pas mal du tout. On découvre au fur et à mesure la vérité à propos de ce monde et c’est légèrement divergeant ( 😉 ) par rapport à ce à quoi nous sommes habitués.

Note: 7 / 10

+

Divergent- Veronica Roth

divergent-275408-250-400-1

Thèmes:

Dystopie, Amour, Choix, Adolescentes, Secret inavouable

Résumé:

Dans un monde post-apocalyptique, la société est divisée en cinq factions, chacune consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de former un civilisation parfaite : les Altruistes, les Sincères, les Audacieux, les Fraternels, les Erudits. A 16 ans, chaque adolescent doit choisir sa faction, pour la vie. Le jour du choix, Béatrice comprend qu’elle est différente : elle est divergente. Elle hésite entre rester avec sa famille et être elle-même, mais elle ne peut choisir les deux. Alors, elle prend une décision qui surprend tout le monde, même elle-même… Alors qu’elle tente de survivre aux violents combats de l’initiation, Béatrice, qui a changé de nom pour Tris, fait la connaissance du mystérieux Tobias, un jeune homme parfois fascinant, parfois frustrant, qui semble lui aussi cacher un secret… Elle développe une forte attirance pour lui et découvre aussi que, sous sa façade de perfection, leur monde couve une guerre civile. Son secret pourrait bien être la seule chose qui puisse sauver ceux qu’elle aime… ou la détruire.

Avis:

Le résumé révèle trop de choses je trouve. Mais en effet Béatrice doit se battre pour survivre, on a peur qu’elle se fasse discalifier et devienne une sans-faction sans moyen de subsistance. La faction est sencé compter plus que la famille ce principe sera mis à mal à un moment du livre.Mais ce livre est remplis de rebondissements, d’action et on retient son souffle à certains moments. Je recommande ce livre si vous avez aimé Hunger Games! 🙂

Note: 8 / 10

+ Originalité, rebondissements
– Côtés amour pour l’héroïne tout ce passe trop bien

Never Sky T1- Veronica Rossi

never-sky,-tome-1-1883422-250-400

Thèmes:

Dystopie, Lutte pour survivre, Amour, Post apocalyptique

Résumé:

Depuis que le ciel s’est chargé d’éther, les hommes vivent sous des capsules ou survivent dans la nature dévastée.
Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a pas d’autre choix que de lui proposer un marché…qui va bouleverser leur vie à jamais.

Avis:

Une dystopie sympathique avec des personnages bien décris avec des rebondissements. Un lieu original. Des êtres qui ont vécus dans des mondes totalement différents arrivent à coopérer et s’apprécier au fil du temps mais ça ne se passe pas sans accros.

Note: 5 / 10

+ Originalité
– Comme par hasard l’héroïne a tout les pouvoirs…

BZRK- Michael Grant

bzrk-3497013-250-400

Thèmes:

Dystopie, Monde post-apocalyptique, Haute technologie

Résumé:

Vous ne pouvez pas la voir
Mais cette guerre est partout autour de vous.

En vous.
Au plus profond de votre chair.

Et elle n’a que deux issues possibles :
La victoire ou la folie.

Avis:

Une dystopie qui donne envie… Et qui est en bonne position dans le classement des dystopies sur booknode.com

Note: … / 10

+