La fée carabine- Daniel Pennac

la-fee-carabine-271-250-400

Thèmes:

Humour, Famille, Vieux, Belleville, Policier, Enquête

Résumé:


Si les vieilles dames se mettent à buter les jeunots, si les doyens du troisième age se shootent comme des collégiens, si les commissaires divisionnaires enseignent le vol à la tire à leur petits enfants, et si on prétends que tout ça c’est de ma faute, moi, Benjamin Malaussène, je pose la question: Où va-t-on?

Avis:

Daniel Pennac n’est pas un auteur ordinaire, à chacun de ses livres correspond un monde différent. Dans celui ci, les vieilles dames tuent des policiers et les vieils hommes sont accros à la drogue. Une famille, celle de celui qui travaille comme bouc-émissaire, essaye de sauver ces vieux. Mais, après qu’un meurtre fut commit dans les premières pages, très poétiquement d’ailleurs (la fleur qui s’épanouie sur le torse du policier me rappelle le nénuphar que Boris Vian fait s’épanouir dans le poumon d’un de ses personnages dans l’Ecume des jours) la police est chargée de l’enquête et c’est autour de cette enquête, dans ce monde contemporain mais pourtant si différent, à cause du caractère de ses personnages notamment, que se centre le roman.
L’auteur s’amuse avec ses personnages, son monde imaginaire emmêlé avec le réel et surtout le langage que ce soit dans les dialogues ou les descriptions. Par exemple on retrouve la présentation d’un dialogue de théâtre quand Pastor parle à son supérieur. Il peut être difficile au premier abord de s’immerger dans ce livre à cause de ce jeu de l’auteur avec son lecteur.
Attention: ce livre est le tome 2 d’Au bonheur des Ogres (mais peut être lu séparément)
ps: Eh oui je l’ai fini un jour avant la fin du challenge o:)

Citations :
« Moi, Benjamin Malaussène, je voudrais qu’on m’apprenne à dégueuler de l’humain, quelque chose d’aussi sûr que deux doigts au fond de la gorge, qu’on m’apprenne le mépris, ou la bonne grosse haine bestiale, celle qui massacre les yeux fermés, je voudrais que quelqu’un se pointe un jour, me désigne quelqu’un d’autre et me dise : celui-là est le salaud intégral, chie-lui sur la tête Benjamin, fais lui bouffer ta merde, tue-le et massacre ses semblables. »
« -Famille, mon œil ! Il y a trente-six façons de nourrir sa famille ; à commencer par ne pas la nourrir du tout. Rousseau a très bien su faire ça. Et il était au moins aussi cinglé que vous ! »
« Elle s’est tuée pour lui dire tout son mépris filial. Les jeunes gens cultivés font ça, depuis que la psychanalyse a inventé le papa. »

Note: 8/ 10

+ jeu de l’auteur avec le lecteur
– ou on adhère ou on n’adhère pas au style de l’auteur
 
1/1

1/1

 
Publicités

S. Holmes- Byook

Capture d'écran de mon ipod, il est bien mon fond d'écran nan? :p

Capture d’écran de mon ipod, il est bien mon fond d’écran nan? :p

C’est un peu spécial…

Comme un de mes autres grand centre d’intérêt est la technologie et que je suis l’heureuse propriétaire d’un magnifique ipod touch blanc 5ème génération, j’ai décidé d’essayer un de ces livres électroniques mais pas n’importe lequel: un Byook.
Je vous entend d’ici vous allez me dire: « Mais c’est quoi un Byook? Et pourquoi pas un livre électronique tout simple (tout est relatif)?
Alors un Byook c’est ça d’après le site officiel:
« Un byook est un livre numérique – appelé ebook – embelli d’images, de sons et d’animations pour smartphones et tablettes.
Très simple d’utilisation, il vous suffit de tourner chaque page de l’application pour révéler un contenu unique et sensoriel. Habilement rythmé, un byook renforce l’immersion et décuple vos émotions lors de la lecture. Du grand classique au livre jeunesse, tous les genres peuvent être adaptés en byooks ! Surveillez notre catalogue, la liste s’agrandit de jours en jours ! »
J’avais envie d’une nouvelle expérience et je suis une grraaaaaande fan de Sherlock Holmes alors j’ai choisi cette application (payante: 1euros 79) parmi les 4 proposés.

Thèmes:

Policier, Enquête, Mystère, Sherlock Holmes

Résumé:

Ce byook met en scène une des enquêtes du célèbre Sherlock Holmes. La jeune femme endeuillée qui se présente à lui craint pour sa vie. Un beau-père menaçant, un décès inexpliqué et un étrange sifflement poussent le détective du 221 Baker Street à accepter une bien sombre enquête.

Avis:

La nouvelle proposée s’appelle La bande mouchetée. Je l’avais déjà vu adaptée à la télévision avec en rôle titre Jeremy Brett (le meilleur Sherlock Holmes de tout les temps!). Je ne vous parlerais pas de l’histoire car c’est une nouvelle comme une autre de Conan Doyle. Par contre l’originalité de ce livre était ce mix de son, de scène en mouvement et de texte.
J’ai un gros reproche à faire: il y a tout le temps du bruit, musique ou sons tels que l’horloge. Parfois c’est bien synchronisé par exemple, je suis en train de lire « cri de femme » et hop un cri de femme suivit du sifflement mystérieux résonne dans mes oreilles.
Un autre petit reproche il y a quelques pages qui sont plus difficiles à lire à cause de l’effet de pétales qui se déposent sur la page, ou de pluie. Sinon il y a des effet sympas tels les illustrations de dossiers traités par Sherlock Holmes au fil des années ou une griffure de guépard.
J’ai bien aimé que de nouveau dessins en rapport avec l’histoire apparaissent au fur et à mesure sur le contour de la page chaque fois que je tournais la page. Il y avait aussi certaines musiques entrainantes. Les petites scènes où on voyait les personnages étaient sympathiques. J’ai trouvé particulièrement bien l’idée des ombres des personnages dans un moment de confrontation. J’ai aussi trouvé amusante l’idée de faire paraitre le fond bleu et les lettres blanches quand la nuit tombe (pendant 3 pages) sinon on a l’impression de lire un carnet du Dr Watson et je trouve la couleur de fond agréablement ancienne.
En résumé j’ai un avis mitigé mais je dois avouer que l’objectif fixé par le groupe, qui est d’être un mix entre le cinéma et la littérature, est atteint et qu’il y a beaucoup de travail dans ces pages. Le prix est raisonnable face au produit fournit. Il y a beaucoup de bonnes critiques à propos de cette application ce qui n’est pas forcément le cas des autres du même développeur pour vous faire une idée essayez l’application gratuite de Tara Duncan? Mais je pense que celle de Sherlock Holmes est la plus aboutie.

Note: 9,5 / 10

+ un travail minutieux, de nombreuses illustrations bien dessinés, beaucoup de bonnes idées, le son accompagne bien la lecture le plus souvent
– tout le temps des sons, cetains effets rendent la lecture plus difficile durant quelques pages

Quelques images pour vous faire une idée

quelques pétales?

quelques pétales?

Sur la première page on ne voyait que le lit en bas à droite le reste à été dessiné au fur et à mesure

Sur la première page on ne voyait que le lit en bas à droite le reste à été dessiné au fur et à mesure

Les illustration de la gare sur les bords

Les illustration de la gare sur les bords

La fameuse ombre de Sherlock Holmes

La fameuse ombre de Sherlock Holmes

Le paysage des maisons bouge derrière

Le paysage des maisons bouge derrière

En plus de la description du livre nous avons le dessin (il y a aussi un plan ce qui est utile ^^)

En plus de la description du livre nous avons le dessin (il y a aussi un plan ce qui est utile ^^)

Dix petits nègres – Agatha Christie

20130815-150626.jpg

Thèmes:

policier,

Résumé:

Il se passe quelque chose d’anormal. Les dix personnes conviées sur l’ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s’élève, accusant d’un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d’une étrange comptine…

Avis:

Le meilleur des Agatha Christie d’après moi. On suit le cours de l’histoire sans jamais pouvoir anticiper. On est complètement plongé dans l’histoire on continu à livre horrifié par tout ces morts tout en étant fasciné par leur exactitude face à la comptine. Les protagonistes savent qu’ils vont mourir et essaye de déjouer la comptine/le destin tout en cherchant le meurtrier parmi eux, se soupçonnant les uns les autres. Seul la dernière page nous délivre enfin la clef de l’énigme

Note: 9,5 / 10

+ suspens, on ne sait pas nous même ce qui va suivre, on est emporté par l’histoire
– ça fait beaucoup de morts quand même 😮