Mission Nouvelle Terre T1: Amy Kathleen Ryan

mission-nouvelle-terre,-tome-1---glow-533962-250-400

Thèmes:

Romance, Science-Fiction, Espace, Post-apocalyptique, Maltraitance D’adolescent

Résumé:

Alors qu’elle vient de fêter son quinzième anniversaire Waverly n’a connu qu’un seul foyer, l’Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre.
Sa Mission: mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d’enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son ami Seth l’attirent davantage que les exploits de Kieran.
Lorsque le navire jumeau de l’expédition attaque l’Empyrée pour enlever toutes les jeunes filles, plus le temps de s’interroger. Waverly et ses amies doivent survivre dans un milieu hostile aux pratiques très différentes des leurs.

Avis:

Ce qui m’a attiré dans ce livre c’est qu’il se passe dans l’espace eh oui je n’avais encore jamais lu une dystopie qui se passait dans des vaisseaux spatiaux! L’histoire se divise en partie et en changeant de partie on change de vaisseau (et donc de héros).
Le problème que j’ai eu au départ a été la compréhension. Un schéma du vaisseau aurait pus m’aider. Il y a un maximum d’action dés le départ dans un engin qu’on ne connait pas alors on a des problème de compréhension c’est normal… Ça m’a poursuivit tout au long du livre. Peut être que les gens qui sont plus calé question vaisseau spatial/espace n’auront pas ce problème.
Après l’attaque du premier vaisseau les garçons et les filles sont séparés.
Dans la situation chez les garçons on peut apercevoir des similitudes avec le livre de Golding Sa Majesté des mouches qu’on pourrait qualifier de première dystopie (vu qu’il l’a écrit en opposition au roman The Coral Island écrit par Ballantyne qui décrivait un monde paradisiaque) bien qu’il soit loin de la dystopie que je dirais “moderne” dont on retrouve le schéma dans Sentiment 26, Promise et d’autres où le héros découvre que la super société dans laquelle il vit est en fait pas si cool, qu’on les contrôle et qu’on leur cache beaucoup de choses.

Chez les filles par contre c’est tout aussi intéressant. Les leaders veulent s’échapper mais toutes ne suivent pas forcément le mouvement. Et puis d’ailleurs pourquoi elles ont été séparée des garçons? J’ai parfois eu l’impression que l’auteur y allait un peu tout much quoi pendant quelques minutes j’ai ressentie la même impression que dans la 2e partie de Fugitive que j’avais trouvé morbide.

En définitive le livre est intéressant par ses idées (comment survivent les humains dans l’espace (ça fait 42 ans qu’ils sont dans leurs petits vaisseaux déjà) comment ils réagissent aux attaques, comment ils retrouvent la force de continuer) et ses références (il y ai aussi un peu question de Dieu ça ça m’a un peu refroidis mais bon j’attends de voir).
Il y a un tome 2, vu la situation il me semble qu’il sera moins trépignant que le 1 mais bon laissons lui une chance. Je me suis attachée à Seth (oui le méchant, mais au fond qui est le vrai méchant hein? On ne vit pas dans un monde manichéen que je sache)

Note 3,5/5

+ une dystopie dans l’espace, aborde des situations qui peuvent être intéressantes
– on comprend pas forcément la description des déplacements dans le vaisseau, certaines parties morbides/malsaines, malgrés les sujets abordés ne dépasse pas le niveau du livre moyen de dystopie
Lu dans le cadre d'un Challenge (1/35)

Lu dans le cadre d’un Challenge (1/35)

Publicités

La 5ème vague- Rick Yancey

la-5e-vague-4022842-250-400

Thèmes:

Science-Fiction, Aventure, Invasion extraterrestre, Dystopie, Lutte pour survivre, Monde post-apocalyptique

Résumé:

1re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE

À l’aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

ILS CONNAISSENT NOTRE MANIÈRE DE PENSER.
ILS SAVENT COMMENT NOUS EXTERMINER.
ILS NOUS ONT ENLEVÉ TOUTE RAISON DE VIVRE.
ILS VIENNENT NOUS ARRACHER
CE POUR QUOI NOUS SOMMES PRÊTS À MOURIR.

Avis:

Alors là c’est un vrai coup de coeur! On ne peut pas résumer le livre en disant que c’est juste une invasion extraterrestre, c’est plus profond que ça. On est pris dans ce livre car il est réaliste, on peut parfaitement s’imaginer de tels choses et surtout l’auteur nous tient dans l’incertitude de la suite des actions. L’auteur utilise plusieurs personnages pour narrer l’histoire mais il est essentiellement question que de 2 personnes et le livre est surtout narré du point de vue de Cassie donc je ne reproche pas, comme dans certaines critiques, la multitude de point de vue. Surtout qu’ils sont essentiels pour que le lecteur comprenne la complexité de la situation (bon certes c’est un peu chiant quand on veut connaitre la suite des aventures de Truc et qu’on nous parle de Bidule mais bon).
Le seul mauvais point du livre de mon point de vue est sa crudité, il y a des scène sanglantes ou morbides (surtout si on a une bonne imagination) mais vu le contexte c’est normale c’est la 2eme guerre mondiale en pire.
La première partie du livre est excellente, originale et réaliste, c’est une bouffée d’air (même si je ne vous conseille pas trop de respirer l’air brûlé et ses relents) dans le monde des dystopies et nous change du schéma habituel. Ce mix de plusieurs genres est réussi et l’auteur ajoute même quelques pointes d’humour qui ne paraissent pas déplacées (ce qui est un tour de force vu l’histoire)
Bref je le conseille mais pas avant un certain âge car il peut choquer (si on a une bonne imagination bien sûr)
Ps: c’est une trilogie: dommage.

Citation du début du livre:
« Si les extraterrestres nous rendent visite un jour, je pense que le résultat sera semblable à ce qui s’est produit quand Christophe Colomb a débarqué en Amérique, un résultat pas vraiment positif pour les Indiens… »
Stephen Hawking

Note: 9 / 10

+ Réaliste, On découvre les évènements en même temps que les protagonistes, Action
– C’est une série, Sanglant et vision choquantes

Sentiment 26- Gemma Malley

sentiment-26-1231702-250-400

Thèmes:

Science-Fiction, Amour, Castes, Dystopie

Résumé:

2065. La guerre a plongé le monde dans le chaos. Le Guide suprême a pris le commandement de la dernière cité et l’a organisée en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils respecteront Les Sentiments, le livre qui fait loi. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés…
Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement. Promise à Lucas, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Quand le Système bannit Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de se soumettre. Trouvera-t-elle la force de s’opposer à la Cité ?

Avis:

En train de le lire: Une dystopie pas mal du tout. On découvre au fur et à mesure la vérité à propos de ce monde et c’est légèrement divergeant ( 😉 ) par rapport à ce à quoi nous sommes habitués.

Note: 7 / 10

+

Midnighters T1- Scott Westerfeld

midnighters,-tome-1---l-heure-secrete-7252-250-400

Thèmes:

Science-Fiction, Adolescents, Pouvoir surnaturel

Résumé:

Il existe une ville, aux États-Unis, où le temps s’arrête à minuit. Plus un être ne bouge, tout semble figé… S’ouvre alors l’heure secrète. Le monde appartient aux darklings, des créatures maléfiques qui rodent dans les ténèbres. Seuls quelques ados, nés à minuit pile, sont capables d’évoluer dans cet espace-temps. Ils se surnomment entre eux les midnighters. Tous ont des pouvoirs spéciaux. Tous, sauf Jessica Day. Pourtant, les créatures de l’ombre sentent en elle un danger redoutable et sont prêtes à l’éliminer…

Avis:

PAL: J’ai adoré la série Uglyes et le résumé promet une excellente saga en perspective.
LU: eh bien que dire… Je suis déçue… L’histoire prend du temps à démarrer, beaucoup trop de temps… Ce premier tome à l’air d’être un guide pour le lecteur, il permet de rencontrer les personnages sans trop en apprendre d’eux ainsi que de plonger dans le monde des midnighters. Si vous avez lu le résumé il vous faudra attendre quelques chapitres que l’héroïne vous rattrape…
En bref un livre sans grand enjeu et dont l’intrigue peu se résumer en 3 phrases, mais dont la fin donne l’impression que le tome 2 relèvera le niveau

Note: 6 / 10

+ originalité
– long à démarrer

Traqué T1 – Andrew Fukuda

traque,-tome-1-3865402-250-400-1

Thèmes:

Fantastique, Science-Fiction, Horreur, Dystopie, Survie

Résumé:

Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu’il se fond parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable nature. Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l’événement. Sélectionné pour traquer les derniers des siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D’autant qu’une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu’il n’a pas le droit d’avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir. Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?

Avis:

Une petite dystopie sympatoche. On a l’impression pendant tout le livre que ça peut péter à tout moment et qu’on va se jeter sur Gene, l’un des derniers humains, et le déchiqueter. Je vous rassure cela n’arrive pas dans le tome 1 en tout cas pas avec Gene. Bon ce livre n’est pas exeptionnel et ne s’écarte pas trop du schéma habituel (il se trouve des alliés et part à la recherche de ses semblables) mais il est original car l’auteur créé un nouveau genre d’individu avec des coutumes différentes.

Note: 6 / 10

+  Originalité, Suspens
–   la plupart des évènements sont prévisibles